leonardo_V6.lwc
Intranet
Info Pratiques
Livre d'Or
Cartes postales
Partenaires
Accueil
actualités n
Association
Coulisses
Dossiers
Presse
Spectacles
Coloriages
Oeuvres picturales de Léonard
Leonard de Vinci, la Science et la Technique
La Vie de Leonard de Vinci
Francois 1er
Cinquecento
Quattrocento
Trecento
La Renaissance
Chateau d'Ecouen, Musée National de la Renaissance
Les Instruments de musique
Instruments à percussion
Instruments à clavier
Instruments à corde
Instruments à vent
page intoduction
Anne de MCY
Diane de Poitiers
Mentions légales
contact
plan du site
Intranet
Info Pratiques
Livre d'Or
Cartes postales
Partenaires

  

Association Autour de Leonardo - 75, rue de la Barre - 95170 DEUIL LA BARRE - 0 953 835 008

SOUS-RUBRIQUES




Sur ses relations avec Diane, les contemporains étaient partagés. Pour certains, la liaison était simplement platonique. Pour d’autres, Diane aurait été effectivement la maîtresse du roi, mais qu'avec le temps et avec l'âge, le roi s'en serait lassé, ce qui expliquerait ses incartades avec Jane Stuart et Nicole de Savigny. Diane serait alors redevenue la confidente et l’amie des débuts13.


De façon certaine, Diane était la dame d'Henri, dame dans le sens des romans de chevalerie. C'était la coutume qu'un jeune homme fasse le service à une dame avec l'accord de son mari, en retour, celle-ci devait l'édifier dans ses mœurs, lui apprendre la galanterie et l'obliger à ses devoirs. C'est le rôle attribué à Diane par le roi François Ier lui-même. Une lettre datée de 1552, montre qu'à trente ans passés, Henri est toujours dans ce rôle de chevalier servant et moins dans celui d'un amant :


    « Cependant, je vous supplie d'avoir souvenir de celui que n'a jamais connu qu'un Dieu et une amie, et je vous assure que vous n'aurez point de honte de m'avoir donné le nom de serviteur, lequel je vous supplie de conserver pour jamais... »